Une rencontre transatlantique ….un groupe à projets.

 Sed fluctuat nec mergitur …comme dit Brassens dans "Les copains d'abord".

Tout d’abord, TRANSAT est un duo né de la rencontre entre Pierre L., un sax ténor québecquois et de Luc, guitariste (wallon) en 1995. Une rencontre transatlantique. Le projet  d'alterner les concerts entre La Louvière et Montréal prend l'eau très vite, mais courageusement, le duo enchaîne les contrats au "Resto d'en face" à Wavre. 

Puis, TRANSAT prendra diverses formes au fil des belles rencontres musicales et...humaines.

Peu après, le TRANSAT QUARTET est créé pour reprendre des compositions de John Scofield avec le concours de Frank à la batterie et de Pierre D. à la contrebasse pendant que Pierre L. faisait son Joe Lovano. 

Vers 2000, le duo TRANSAT renaît grâce à la complicité entre le saxo Armand et Luc pour jouer des standards et de la bossa nova notamment au resto à côté du "Resto d'en face".

Et en même temps, sous l'impulsion de Frank, TRANSAT devient une section rythmique (avec guitare, contrebasse et batterie) qui invite , suivant les occasions, un soliste: un saxophoniste (Pierre ou Armand ou René),  un clarinettiste (René ) pour jouer les standards de jazz mainstream. De nombreux concerts au célèbre jazz club "Le Saint Jean" à Gosselies contribuent à souder les amitiés musicales.

Plus tard, les mêmes musiciens  accompagnent une chanteuse et créent le Nadia Dess Quintet qui joue au premier Festival de Liberchies en 2002 dans un répertoire de chansons françaises jazzy et de bossa nova.

A partir de 2003 TRANSAT se mue parfois en duo de guitares avec Dominique ou en trio avec Tony à la contrebasse pour jouer de la bossa-nova et des reprises de Pat Metheny, un jeune guitariste prometteur. 

En 2003, la rencontre avec Denis est décisive: il organise des stages de guitare manouche avec des guitaristes renommés dans le style: Mandino Reinhardt, Fred Loiseau... et incite Luc à y participer. Quelques mois plus tard, fin 2004, les deux guitaristes décident de se couper deux doigts de leur main gauche (mais se ravisent vite) et commencent à répéter le répertoire de Django avec René (clarinette) et détermination.

Début 2005 le TRANSAT SWING QUINTET fait son premier concert à Charleroi avec Frank à la batterie et Pierre D à la contrebasse. 

Puis TRANSAT SWING accueille de nouveaux membres: Sébastien au violon, Armand au saxo, Marc et puis Christian à la contrebasse. 

En 2010 TRANSAT SWING QUINTET est sélectionné pour participer à l'édition spéciale du Festival de Liberchies consacrée au centième aniversaire de la naissance de Django. Un succès. 

Depuis 2003, Denis et Luc participent à de nombreux stages et master-classes avec des grandes pointures du jazz manouche français, héritiers de Django: Mandino Reinhardt, Fred Loiseau, Samy Daussat, Jean-Philippe Wattremez, Angelo Debarre et le plus grand de tous: Raphael Fays.

...Et l'histoire de TRANSAT SWING continue de centre culturel en festival, de fête d'association en jubilé, de resto branché en bistro sympa, que ce soit en trio, quartet ou quintet...

Pour toute question, écrivez-nous via l'onglet Plus/Contacts